La mauvaise habitude qui peut gravement affecter tes études

Il y a une mauvaise habitude très courante aujourd'hui chez beaucoup de personnes et qui peut être extrêmement dangereuse. Il s'agit de la procrastination ou l’art de tout remettre au lendemain. On commence par se dire qu’on va travailler plus tard et le plus tard n’arrive souvent jamais. Pourquoi ? Parce qu’on a mieux à faire sur le moment. 

stop-procrastination-étudiante

On procrastine pour réaliser quelque chose qui peut nous donner une satisfaction immédiate (et souvent éphémère). Un autre level de procrastination consiste à faire des tâches beaucoup moins importantes et ne pas traiter le sujet principal…  Alors, d'où vient ce fléau ? Pourquoi lutter contre la procrastination ? Quelle en est la cause ?

On va voir ça ensemble. Je peux te donner des outils dès maintenant mais si on ne commence pas par la cause de ce problème, tu risques de revenir au point de départ.

C'est quoi la procrastination ?

C'est une limite. Elle limite toutes tes possibilités, que ce soit en cours ou chez toi. Si tu remets sans cesse tout ce que tu dois faire au lendemain, tu finis par ne rien faire. Non seulement tu prends du retard dans ton travail et tes révisions, mais tu es en plus inactif !

Elle limite ta productivité aussi. En laissant un travail tu dois faire pour le dernier moment, tu risques de tout bâcler et de mal faire quelque chose que tu aurais peut-être très bien réussi si tu avais pris plus de temps. Et dans ce cas, on sait tous les deux quelles en sont les conséquences... 🙂

panneau-procrastination-étudiante

Le fait de procrastiner t’ajoute également un supplément de stress car lorsque ce qui devait être fait n’est pas fait, tu le gardes dans un coin de ta tête. Tu y penses constamment et plutôt que de traiter le problème directement, tu vas le repousser à plus tard.

Les causes de la procrastination étudiante

Il y a plusieurs causes liées à la procrastination. On a parlé de stress plus haut et il faut noter que parfois, c’est dans l’autre sens : le stress quant à une action particulière peut te pousser à procrastiner.

"Procrastinez maintenant, ne le remettez pas à plus tard" - Ellen Degeneres

Le manque de motivation peut également te pousser à procrastiné. C'est la raison pour laquelle j'insiste très souvent sur le fait d'avoir des objectifs. Pourquoi ? Parce que le manque de motivation peut découler d'un manque d'objectif. Si tu ne sais pas pourquoi tu vas en cours par exemple, tu seras beaucoup moins motivé que si tu avais un but clair et définis.

Dans ce cas, je te conseille de revoir pourquoi tu fais ce que tu fais et ta motivation profonde pour suivre ton cursus. On y reviendra sur ce sujet dans un autre article spécialement dédié à ce sujet car il est d'une importance capitale. En attendant, je te laisse cette citation du général Sun Tzu que je risque de ressortir à chaque article 😀

"Celui qui n’a pas d’objectif ne risque pas de les atteindre." Sun Tzu

Je rajouterais également que si tu ne sais pas ce que tu dois faire ou comment le faire, tu peux aussi te laisser avoir par la procrastination étudiante. Je te donne un exemple concret : admettons que tu dois travailler sur un exposé complexe et que tu ne sais pas comment le présenter. Il y a alors de grande chance que tu te laisse avoir par la procrastination car vu que tu ne sais pas comment faire, tu vas retarder la chose.

Passe à l'action tout simplement ! En coaching, j'encourage toujours à agir et se bouger, ce n'est qu'ainsi que tu prends les choses en main. Passer à l'action permet d'agir directement sur la procrastination. 

Passer à l'action permet d'agir directement sur la procrastination.  En coaching, j'encourage toujours à agir et se bouger, ce n'est qu'ainsi que tu prends les choses en main.

Partage sur Twitter

Les croyances limitantes, une des causes de la procrastination étudiante

Tu peux aussi avoir des croyances limitantes comme penser que tu es un paresseux. Et que se passe-t-il dans ce cas ? Etant donné que tu y crois vraiment, ta réalité va se conformer à ce que tu attends. Tu vas véritablement agir comme un flemmard, ne rien faire et tout repousser à plus tard.

Certaines personnes procrastinent car elles sont perfectionnistes c’est-à-dire que quand elles font quelque chose, elles font attention à ce que ce soit bien fait. Tu te reconnais dedans ? Alors laisse-moi te dire une chose simple : la perfection n’est pas de ce monde. Personne n’attend de toi la perfection à part toi-même. Le mieux est l’ennemi du bien.

Tu as le choix entre 2 options :

- tu veux absolument qu’une chose soit bien faite et du coup tu ne la fais jamais
- tu peux faire ce qu’il a à faire même si ce n’est pas parfait mais au moins c’est fait

Tu peux également avoir des peurs comme la peur de ne pas aller au bout des choses. Mais la vraie peur n’est-elle pas de ne pas faire la chose elle-même ?

Le manque d’organisation a également un rôle à jouer dans la procrastination étudiante. Lorsque tu as 1 000 000 de choses à faire mais que tu ne sais pas par quoi commencer, que tu n'as rien préparer ou que tu n'as pas estimé le temps que tu vas mettre, tu vas rester dans ta zone de confort, c'est-à-dire ne rien faire. 

3-raisons-procrastination-étudiante

Astuce

Une astuce qui marche très bien pour bien : c'est de commencer petit. 

Lorsque je dois écrire du contenu pour Déter-Mind, je ne me mets pas devant un document word en commençant un brainstorming. Je préfère plutôt lire et me renseigner sur les problématiques récurrentes rencontrés par les étudiants et les étudiantes avant de me mettre à écrire. Mon cerveau se prépare de cette manière-là à bosser et juste en commençant à lire, je me mets en condition pour travailler. Pour plus de détails, tu peux aussi consulter l'article sur l'organisation.

Ensuite, tu peux également avoir la fatigue. Si tu n'as plus d'énergie pour continuer, il n'y a pas de secret : repose-toi et ne négliges pas le sommeil. C'est comme pour la batterie de ton téléphone qui a besoin d'être rechargée une fois à 0. Tu as besoin d'être rechargée toi aussi.


Liste non exhaustive bien entendu. Il y a aussi le manque de confiance en toi ou la fatigue. Toi seul peux savoir d'où vient vraiment ta procrastination. Et une fois que tu auras déterminé ton problème, tu seras en mesure de l’attaquer. On ne combat pas un ennemi qu’on ne voit pas, c'est la raison pour laquelle on aborde ce sujet en premier. Et j'ajoute aussi que j'ai parlé de la procrastination étudiante mais on peut aussi élargir ce qu'on vient de voir à la vie de tous les jours en dehors du cercle des études.

Dans un prochain article, je te donnerais quelques moyens concrets pour stopper ce fléau en me basant sur un des coachings que j'ai effectué. Je ne t'en dis pas plus, pour l'instant tu as de quoi faire 🙂 

Je reste à ta disposition dans les commentaires. N'hésites pas à partager cet article sur les réseaux sociaux !

About the Author

Fondateur de Déter-Mind et coach professionnel, mon seul et unique objectif est de vous aider à réussir vos études !

Leave a Reply 0 comments

Indique ton mail et reçois ton e-book gratuitement !

7 moyens pour mieux contrôler ton stress au quotidien !


Tu trouveras des conseils et des moyens à mettre en place pour mieux contrôler le stress et être plus productif au quotidien.