Les 6 actions à faire pour bien utiliser son cerveau

Le cerveau est un outil extraordinaire et assez complexe en même temps. Pour pouvoir bien utiliser son cerveau, on devrait apprendre ses spécificités assez tôt. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous l'utilisez au quotidien dans vos cours, vos révisions, vos devoirs et dans tout ce que vous faites dans la journée. Si vous ne savez pas comment fonctionne le cerveau, comment l’utiliser de manière optimale dans vos études ?

petit-bien-utiliser-son-cerveau

Dans cet article, je vais vous donner quelques pistes qui vous aideront à en savoir plus sur son fonctionnement et comment l’utiliser.

Quelques notions de base sur le cerveau

Avant tout, sachez que le cerveau est constitué de millions de dendrites. Tony Buzan, psychologue et écrivain britannique, explique que les dendrites sont les tentacules présente dans chaque cellule du cerveau et qui relient les neurones entre eux.

Toutes les informations partent d’un même point et envoient à leur tour d’autres informations qui s’assemblent et vont entraîner des associations dans le cerveau.

Le cerveau est plus puissant que n’importe quel ordinateur. Les recherches démontrent que plus on apprend, plus on augmente nos capacités de mémorisation. C’est comme un muscle qui s’entretient. Pour entretenir votre mémoire, vous devez apprendre quelque chose tous les jours idéalement.

Alors, je sais ce que vous allez me dire : « C’est cool tout ça mais si le cerveau est aussi extraordinaire qu’on le dit, alors pourquoi on n’utilise pas tout notre potentiel ? »

A vrai dire, je n’ai pas la réponse à cette question mais un élément de réponse pourrait se trouver dans le fait qu’on ne l'utilise pas comme il se doit.

Alors, comment faire ? Concrètement, il y a des astuces simples pour bien utiliser son cerveau et en prendre soin.

neurone-bien-utiliser-son-cerveau

1 – Le cerveau fait attention à ce qui lui plait

Pour bien utiliser son cerveau, il faut être intéressé par ce que vous faites et ce que vous apprenez. Je le conçois, c’est parfois difficile en cours. Tous les sujets ne vous intéressent pas forcément mais si vous voulez retenir ce que vous apprenez et être à 100% dedans, vous devez aimer ce que vous faites.

Pour utiliser son cerveau efficacement, il faut être intéressé par ce que vous faites et ce que vous apprenez 

Partage sur Twitter

Je vais vous donner un exemple concret.

Dans son livre « Libérez le cerveau », Idriss Aberkane donne un exemple très parlant. Imaginez que vous arrivez dans un hôtel 5 étoiles. Devant vous, il y a un buffet à volonté composé de tout ce que vous aimez le plus, les meilleurs plats, les meilleurs desserts et les meilleures boissons. Et bien entendu, vous avez extrêmement faim. C'est le rêve non ?

Et maintenant imaginez que le maître d’hôtel arrive et vous hurle dessus en vous disant que vous avez une heure pour terminer tout le buffet ! Si vous ne finissez pas, vous allez non seulement payer chaque assiette que vous aurez laissé mais vous serez aussi viré de l’hôtel.

Et ensuite, il vous chronomètre en restant derrière vous pour contrôler. La nourriture est toujours là, vous avez encore faim mais qu’est-ce qui a changé ? La manière de manger.

C’est ce qui arrive en cours lorsqu’on vous oblige à vous goinfrer avec une tonne d’informations sans faire attention à la méthode. On n’est pas là pour critiquer le système éducatif mais on est là pour changer notre approche face à celui-ci.

D’ailleurs, certains l’ont compris aujourd’hui. On apprend par exemple à des élèves l’anglais en jouant au basket. L’idée est de provoquer le plaisir afin de les inciter à apprendre. C’est une étape super importante dans l’apprentissage.

2 – Le cerveau aime apprendre en jouant

Notre cerveau est conçu pour apprendre de cette manière. C’est pour ça que certaines techniques de mémorisation sont ludiques et font appel à des éléments qui sont amusants pour qu’on puisse mieux les retenir.

Dans un article daté de 2011, le Wall Street journal nous indique qu’entre 2004 et 2011, l’humanité a dépassé les 6 millions d’années cumulées à jouer au jeu World of Warcraft ! C’est-à-dire que si on additionne l’ensemble des heures de jeu de tous les joueurs, on obtient environ 52 milliards d’heures de jeu, autrement dit 6 millions d’années. Et on doit être encore plus loin aujourd'hui. C'est énorme !

Le jeu est un excellent outil pour apprendre. Si vous utilisez des techniques divertissantes pour travailler, vous augmentez en efficacité car ce sera de l'amusement pour vous. On reviendra sur ce sujet de manière approfondie dans un prochain article.


3 – Faites du sport !

J'en ai parlé plus longuement dans un article dédié à ce sujet. Et j’en parlerais régulièrement aussi car l’activité physique est très importante pour un bon fonctionnement cérébral.

bien-utiliser-son-cerveau-avec-sport

4 – Le sommeil

Comme je le disais dans mes vidéos, je ne suis absolument pas adepte des couche-tard. Si vous devez réviser jusqu'à tard la nuit, c’est peut-être votre organisation qu’il faut revoir mais sacrifier votre sommeil n’est pas la solution. Pourquoi ? Parce qu’il faut du temps au cerveau pour classer une information, pour la digérer et pour la retenir.

Tout ce que vous avez appris dans la journée est classé par vos neurones durant la nuit et si vous négligez cette partie, non seulement vous retiendrez mal mais en plus vous serez en plus fatigué et pas très productif le lendemain !

5 – Bien nourrir le cerveau pour bien l'utiliser

C’est un point non négligeable pour avoir une bonne santé cérébrale. En effet, pour être dans les meilleures conditions, le cerveau a besoin d’être nourrie correctement.
Je ne suis pas nutritionniste mais je sais que la base en nourriture est de privilégier les fruits et légumes en priorité qui présentent un apport nutritionnel riche en oméga 3 (ce qui est idéale pour l’équilibre émotionnel et pour la prévention de certaines maladies entres autres). Si ce n’est pas dans vos habitudes, sachez que la consommation de ces aliments favorisent aussi votre capacité de mémorisation.

Vous vous en doutez sûrement mais les aliments gras et sucrés ont un effet néfaste sur le cerveau et la mémoire. Dans la mesure du possible, ils sont donc à éviter.

Si vous avez des mauvaises habitudes alimentaires, essayez de les corriger progressivement et par palier plutôt qu’en une seule fois. C’est ce que je préconise aussi dans mes coachings.

6 – Vivre de nouvelles expériences pour bien utiliser son cerveau

Une autre façon de nourrir votre cerveau est de vivre de nouvelles expériences et de ne pas chercher à se limiter. Cela vous permettra de créer de nouvelles connexions dans le cerveau et de nourrir votre créativité.
cerveau-pour-bien-utiliser-son-cerveau

En testant des nouvelles choses, en faisant quelque chose de nouveau, vous allez sortir de votre zone de confort et ce sera une véritable leçon pour vous et votre cerveau. Le problème est qu’aujourd’hui, on nous dit sans arrêt de faire attention à tout, quitte à nous diriger vers la facilité.

On nous apprend très souvent à ne pas prendre de risque car il y a derrière la peur de l’échec. Aujourd’hui, échouer est un grand péché alors qu’il s’agit en fait de la meilleure école.

Pourquoi ? Parce qu’en tirant les leçons de vos erreurs, en faisant tout ce qui n’a pas marché, vous avez la possibilité et la connaissance pour pouvoir faire ce qui fonctionne, tout simplement.

Qu’est-ce que vous feriez si vous n’avez pas peur d’échouer ? Répondez à cette question très honnêtement et vous verrez les barrières que vous vous fixez.

Le cerveau est un outil fascinant. On a encore beaucoup de choses à découvrir là-dessus, c’est pourquoi cet article est loin d’être exhaustif. Mais j’espère que vous aurez compris que c’est un organe qui s’entretient. Tous les jours, vous apprenez des nouvelles choses et tous les jours vous développez des nouvelles connexions dans votre cerveau.

Votre cerveau est unique : ce qu’il contient est unique car il s‘agit de vos souvenirs, votre mémoire et tout ce que vous avez appris. A vous de l’utiliser à bon escient.

N'hésitez pas à partager cet article pour faire découvrir aux autres ce qui peut être utile à leur cerveau ! 😀

About the Author

Fondateur de Déter-Mind, coach scolaire certifié et praticien en mind mapping, mon seul et unique objectif est de vous aider à réussir vos études !

Leave a Reply 0 comments

Indique ton mail et reçois ton accès gratuit !

Les 10 erreurs à éviter avant de choisir son orientation !


Vous trouverez la liste des 10 erreurs à éviter avant de choisir son orientation avec des conseils pratiques et des moyens à mettre en place pour faire le meilleur choix possible !