Comment éviter de rater son orientation avec cet exercice ?

A chaque période des choix d’orientation, c’est la même chose. On est amené à choisir dans quelle voie on veut poursuivre selon ce qui nous plait… mais sans aucune préparation sur soi-même. Pour ne pas rater son orientation, il est nécessaire de travailler sur soi avec un exercice simple. 

D’ailleurs, un des avantages du coaching c’est aussi ça : apprendre à mieux se cerner.  Je ne le répéterais jamais assez : il faut (mieux) se connaître avant de vouloir s’orienter. Dans cet article, on va se concentrer sur les aptitudes particulières que vous possédez et vos points faibles. En d’autres termes, on va voir comment faire pour détecter vos talents pour optimiser votre orientation.

Pourquoi est-ce important ? Selon une étude portant sur les 18–25 ans réalisée en 2018 et publiée par le Conseil national d’évaluation du système scolaire, 48% des jeunes estiment ne pas avoir été bien accompagné par leur établissement concernant l’orientation.

La plupart des jeunes que je vois aujourd’hui et qui se questionnent sur leur orientation cherchent à savoir si la filière X ou Y est bien ou pas. Mais ils ne se demandent pas si ça leur convient ou pas ou comment ils vont s’y intégrer.

Si vous ne vous connaissez pas, comment allez-vous pouvoir faire le bon choix ? Et comment pouvez-vous faire un choix déterminant pour votre avenir sans prendre en compte vos capacités et vos limites ?

Alors, je vous vois venir de loin « Non mais moi, je sais rien faire, j’ai aucun talent ». Patience, patience, on va voir ça ensemble 😀

Déjà, c’est quoi un talent ?

C’est n’importe quelle capacité, don ou disposition qui est souvent naturelle et parfois acquise. Il y a un élément de plaisir dedans.

Cette partie est souvent difficile à travailler dans les coachings parce que la plupart des gens pensent ne pas avoir de talent.

Deux raisons possibles à ça :

  • un manque de confiance évident
  • la culture et l’éducation qui incite toujours à être modeste

orientation-ratée-talents

Et c’est bien dommage car mettre en avant ses points forts est beaucoup plus productif et meilleur pour la confiance en soi que capitaliser sur ses faiblesses. De plus, ça permet de mieux se connaitre et de mieux orienter ses forces.

Si vous avez déterminé vos points forts et vos talents, vous pourrez faire un choix en accord avec ce que vous avez découvert. Et si vous avez fait ce choix, vous allez prendre plaisir à suivre vos études et vous y intéresser, ce qui augmentera vos chances de réussite.

Trêve de blabla, passons à ce qui vous intéresse le plus 😆

Comment détecter ses talents pour ne pas rater son orientation ?

Et comme vous pouvez en douter après avoir lu mes précédents articles, il va falloir faire un travail de questionnement 😀 parce que la solution vient de vous avant tout.Posez-vous ces questions suivantes qui peuvent vous aider à avoir un début de réponse :

  • que pense votre entourage de vous ?
  • qu’est-ce que vous aimiez faire quand vous étiez plus jeune ?  
  • quelle sont les actions que vous effectuez et qui vous procure un grand plaisir ?
  • que faites-vous correctement depuis toujours et qui vous semble normal ?
  • quelle est l’action qui n’est pas compliqué pour vous mais que d’autres trouvent difficile ?
  • quelle est l’action que vous pouvez faire pendant des heures sans voir le temps passer ?
  • qu’est-ce que vous pouvez faire pendant longtemps sans vous fatiguer ?

orientation-ratée-talents

Ces questions, bien que non exhaustives, peuvent vous aider à repérer vos talents. Mais gardez à l’esprit que la recherche se fait dans tous les domaines.

Pour les talents, vous pouvez avoir le fait :

  • d’être doué dans un sport particulier
  • d’être un bon communicant
  • savoir cuisiner (si c’est ton cas, merci de me contacter pour que je puisse le vérifier 😀 )
  • la danse
  • dessiner
  • etc.

Comment ce travail peut vous empêcher de rater votre orientation ?

Connais-toi toi-même !En faisant ce travail, vous prenez le temps de mettre en avant ce que vous savez faire tout simplement car c’est en apprenant où réside vos talents et en les reconnaissant que vous allez mieux vous connaitre.C’est une étape essentielle lors de la définition de votre projet d’orientation car vous serez mieux armé pour prendre des décisions en faisant ce travail que la plupart néglige. 

De plus, vous allez prendre confiance en vous car vous commencerez à réaliser votre potentiel et à ce moment-là, vous réaliserez également que vos croyances limitantes vous ont limité.

« Ne faites pas ceci ou cela, c’est trop difficile pour vous », « vous manquez d’ambition », « vous n’arriverez jamais à rien » etc. Pourquoi cela touche autant les élèves quand ils entendent ce genre de remarque ? Pourquoi ils se laissent influencer par ces paroles ? 

Parce qu’ils ne se connaissent pas assez et qu’ils manquent de confiance en eux. Voilà pourquoi ce travail est primordial et pas seulement avant une orientation.

Ces éléments vont vous aider à en savoir plus sur vous et vous pourrez ensuite construire un objectif d’orientation qui collera par rapport à vous et vos envies. 

Et comme je le disais, lorsque vous allez intégrer vous talents et vous capacités dans votre recherche d’orientation, vous aurez plus de chance d’avoir de meilleurs résultats dans la filière que vous allez choisir (même si ce n’est pas le seul critère). 

N’est-ce pas là le secret de la réussite ?

Comment détecter ses points faibles pour éviter une orientation ratée ?

La deuxième partie consiste à identifier vos points faibles. Vos choix d’orientation peuvent contenir des éléments qui intègrent vos points faibles et vous ne le saurez jamais si vous ne faites pas cet exercice.Et on est toujours dans l’optique de bien se connaître pour aller jusqu’au bout. Si vous voulez faire du commerce international mais que vous n’aimez pas les langues étrangères… euh comment dire ? Ce sera un peu compliqué.

Et maintenant que vous avez compris l’exercice, je vous laisse répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que vous n’aimez pas faire ?
  • Qu’est-ce qui vous parait interminable ?
  • Quand vous étiez plus jeune, que disait-on de vous ?
  • D’un point de vue général, qu’est ce qui vous semble difficile ?
  • Est-ce qu’il y a quelque chose que vous êtes incapable de faire sans fatigue ?

Pour une meilleure compréhension de soi, il est important de se poser ce genre de question. Connaitre le contenu d’une formation est une chose, se connaitre en est une autre. C’est primordial pour ne pas rater son orientation. Et on n’accorde pas assez d’attention à ce genre de travail mais si vous êtes là, c’est que vous en avez décidé autrement 😀

Dans un prochain article, on verra comment bien se renseigner sur la filière que vous souhaitez intégrer. En attendant je vous laisse méditer sur cette citation d’un champion.

« On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique ». Mohammed Ali

Et si vous avez aimé cet article, alors pensez à le partager avec vos contacts sur les réseaux sociaux !

About the Author

Fondateur de Déter-Mind, coach scolaire certifié et praticien en mind mapping, mon seul et unique objectif est de vous aider à réussir vos études !

Leave a Reply 0 comments

Indique ton mail et reçois ton accès gratuit !

Les 10 erreurs à éviter avant de choisir son orientation !


Vous trouverez la liste des 10 erreurs à éviter avant de choisir son orientation avec des conseils pratiques et des moyens à mettre en place pour faire le meilleur choix possible !